Photos et Vidéos
Télécharger la fiche d'inscription aux ateliers
Révolution
Vendredi 14 juillet à 18h30

avec Ludivine Bantigny

« Il est temps que le temps advienne. Il est temps », écrivait Paul Celan. Temps que naisse un monde différent, délesté de la course au profit généralisée et des compétitions exacerbées, où l’égalité et la solidarité seraient nos boussoles. Les projets d’émancipation esquissent ce monde-là : avec humilité parfois, par les visées modestes d’une réforme quotidienne ; ou bien avec exaltation, par la passion révolutionnaire. Forgées sur les places occupées, dans les luttes et les grèves, ces utopies concrètes activent une créativité politique et redessinent le champ des possibles.

Ludivine Bantigny est historienne, maîtresse de conférences à l’université de Rouen Normandie. Ses recherches portent sur les engagements politiques et la conscience historique au XXe siècle, et son travail en cours sur 1968. Elle s’intéresse notamment aux projets de société alternatifs et aux futurs imaginés. Elle a notamment publié Le plus bel âge ? Jeunes et jeunesse en France de l’aube des « Trente Glorieuses » à la guerre d’Algérie (Fayard, 2007), Jeunesse oblige. Histoire des jeunes en France (XIXe-XXIe siècles) (PUF, 2009, avec Ivan Jablonka) et La France à l’heure du monde. De 1981 à nos jours (Seuil, 2013, rééd. 2018). Son prochain livre à paraitre s’intitule 1968. De grands soirs en petits matins (Seuil, 2018).